Les MAIA en France et en Région

En amont des MAIA à proprement parler, des expérimentations ont eu lieu en France, à compter de 2005, sous le nom PRISMA. Les conclusions de la mise en œuvre de l'intégration (concept canadien à l'origine) étant concluantes, le concept a été développé au sein du Plan Alzheimer 2008-2012 sous le nom MAIA.
 
Ainsi, en 2009, ce sont 17 MAIA qui sont créées en France. Ces sites sont suivis de près par une équipe projet nationale rattachée à la CNSA. Les conclusions de cette expérimentation sont positives, puisque 15 sites sur 17 sont validés, et poursuivent leur développement.
Ainsi, en 2011, 40 nouveaux dispositifs MAIA sont mis en œuvre.
 
Cela passe par des appels à candidatures lancés par les ARS puis le choix des dossiers est fait par une commission, composée de façon générale des futurs membres de la table stratégique.
 
L'année 2011, marque le passage en mode généralisation (et non plus expérimental) des MAIA, qui sont dorénavant, inscrites au bulletin officiel de la santé. Un décret formalise leur déploiement.
 
En 2012, 100 MAIA de plus ont été créées. Depuis, ce sont  50 qui viennent, chaque année, compléter le maillage national.
 
Dans la Région Centre, la MAIA de Vierzon portée par le Conseil Départemental du Cher et l'association ENVISAGER fait partie des 17 expérimentations. Celle de l'Est du Loiret, portée par le Clic Val d'Or /l'hôpital de Sully sur Loire, est issue de la première généralisation : 2011.
 
Depuis, 5 autres MAIA se développent sur la Région : 
 
Carte MAIA en Région Centre avec porteur 2015