Le service de gestion de cas

La gestion de cas ne saurait résumer le rôle des dispositifs MAIA. La mission des gestionnaires de cas n'a de sens que dans un contexte d'intégration (structuration de la concertation, travail d'élaboration d'un guichet intégré et utilisation d'outils spécifiques et dédiés). 
 
Travailleurs sociaux ou professionnels paramédicaux, les "gestionnaires de cas" interviennent dans les situations complexes, afin de coordonner le travail des différents intervenants. Ces professionnels sont les équivalents français des "case managers" anglo-saxons, ou coordonnateurs de santé en gériatrie. Leur expertise est pluridisciplinaire. 
 
Leur mission est d'intervenir dans les situations complexes. Ils sont saisis par les professionnels : c'est un service de recours. 
 
Ils sont entièrement dédiés à la coordination des interventions pour les personnes âgées dont la complexité de la situation met en jeu la fluidité de leur parcours.
Pour ces personnes, le gestionnaire de cas dédié organise un suivi intensif et au long cours. Ce professionnel est l'interlocuteur direct de la personne, du médecin traitant et des professionnels intervenant à domicile. Il est le référent des situations complexes, facilitant ainsi le parcours des personnes âgées.
La gestion de cas permet de faire remonter les éventuels dysfonctionnements du système observés sur le territoire pour que les professionnels décident d'actions correctives afin d'améliorer le système de prise en charge.
Il s'agit là du troisième mécanisme de la démarche d'intégration MAIA.